#Jourdefermeture: l’envers du décor via les réseaux sociaux

#Jourdefermeture: l’envers du décor via les réseaux sociaux

Tous les consommateurs ont déjà connu la frustration de la fermeture d’un magasin, de l’absence d’un produit, de l’impossibilité de réaliser une expérience faute d’une synchronisation entre leur agenda et celui d’une enseigne, d’une institution ou d’un organisme.

Pourtant, doit-on se contenter et se satisfaire de cette situation de fait?

La réponse est NON. Même si la réponse présentée dans ce post est en fait plus le fruit du hasard plus d’un comité de réflexion, il faut bien l’avouer.

Il était une fois un visiteur qui conversait avec Sébastien Magro, le responsable des Nouveaux Projets Médias du Musée du Quai Branly. Le visiteur indique sur Twitter qu’il va venir un lundi. Sébastien Magro anticipe et le prévient que le musée est fermé le lundi. Et de conclure avec le hashtag: #jourdefermeture.

Et depuis, des dizaines de musées lui ont emboîté pas, permettant à tous de connaître l’envers du décor, de créer un lien encore plus intime avec le musée, sa vie, les hommes et les femmes qui s’y activent. Depuis leur création, les réseaux sociaux permettent de prolonger le dialogue avec les consommateurs, mais dans ce cas précis, il y apportent un vrai plus, en comblant une frustration. (toujours la transformation du pépin en pépite).

Et vous, qu’est ce que vous n’avez pas à cacher les jours de fermeture ou d’indisponibilité?

Vous pouvez réécouter Sébastien Magro sur SoundCloud ici.

Site jourdefermeture.fr 

A noter qu’en ce même jour où j’écris ce post, nous apprenons que le hastag pourrait ne pas prendre aux Etats Unis (bon, ok New York) (lien vers l’article Francetv)

Be Sociable, Share!